Ciné-club Yda & Echanges culturels et économiques France -Vietnam présentent

Samedi 23 mai, à 14h
Au Cinéma La Clef

PROJECTION SPÉCIALE

Khuong Mê, pionnier du cinéma vietnamien

Le Festival international du film d’Amiens l’a célébré comme le « Lumière du cinéma vietnamien » en lui remettant en 1997 la Licorne d’Or d’honneur pour l’ensemble de son oeuvre.
Khuong Mê (1916-2004) quitte Saigon en 1947 pour rejoindre les maquis Viet Minh avec sa caméra Paillard Bolex 16 mm et un dictionnaire du cinéma en français. Bricoleur génial, il monte dans le maquis de la Plaine des joncs – dépourvu d’électricité et d’eau douce – un laboratoire pour développer et tirer à la main les premiers films des résistants vietnamiens. Notamment le premier documentaire du cinéma révolutionnaire, La bataille de Moc Hoa (1948), au tournage duquel il participe. Mais aussi la première fiction révolutionnaire, Fini l’impérialisme (1952), dont il est l’auteur.
Au terme d’une vie mise au service du cinéma – dont plusieurs œuvres interdites par la censure –, Khuong Mê se confie à demi-mots dans le documentaire La chambre noire de Khuong Mê (2003) que lui consacre Samuel Aubin et qui retrace son parcours, depuis les maquis du Sud contre le corps expéditionnaire français aux studios du Nord pendant la guerre américaine, avant de revenir vivre et faire des films à Saigon.

 

PROGRAMME :

La bataille de Moc Hoa (Tran Moc Hoa),
documentaire de Khuong Mê, Mai Loc, Vu Son, 1948, 12’, sous-titres français.

Fini l’impérialisme (Het doi de quoc)
fiction de Khuong Me, 1952 / 1985, 20’, sous-titres français.

La chambre noire de Khuong Mê
documentaire français de Samuel Aubin, 2003, 63’.

"Cela fait trois ans que je connais Khuong Mê. Quand je dis je le connais, il serait plus juste de dire : je cherche à le connaître. Khuong Mê a traversé la guerre d'Indochine contre la France, puis la guerre contre les Etats-Unis. Il a fait du cinéma dans ces conditions. Du cinéma de propagande la plupart du temps, au service de son pays qui est un des rares pays communistes du monde. Aujourd'hui, j'essaie de reconstituer le puzzle de sa vie avec sa parole, ses photos, ses archives, toute cette matière que je suis allé chercher chez lui, au Viêtnam, pour pouvoir raconter cette vie qui m'est si étrangère et qui me parle tant. "

 

+ Débat " L’invention du cinéma révolutionnaire vietnamien"

---------------------------------------------------------------------

Au Cinéma La Clef : ( 34 rue Daubenton, Paris 5e, Métro : Censier-Daubenton)

PAF: 5 € (étudiant : 3 €)

Facebook : https://www.facebook.com/pages/YDA/1530764113840508