Résidence de cinéastes en Matheysine
2011 / 2014

En écho à la résidence de création de Samuel Aubin et de l’association Ecran Libre, le cinéaste Gaël Lépingle sera en résidence de création du 16 janvier au 3 février au lycée de La Matheysine. A cette occasion, nous vous proposons de découvrir son premier film long-métrage.

 

PROJECTION / DEBAT #3
Jeudi 2 Février, à 20h

"Julien"
Documentaire de Gaël Lépingle (France, 2010, 80 min)

Julien avait 18 ans. Cet été-là, il faisait le chevalier dans le spectacle du village. Mais il s’apprêtait aussi à quitter ses amis, ses parents, les paysages de son enfance, à gagner sa vie. Aussi, on pourrait dire : il était une dernière fois. Entre la Beauce et le Val de Loire, le dernier été.

(Grand Prix du Festival International du Documentaire de Marseille 2010)

+ "The lonely dancer"
Film d'atelier réalisé par les élèves de Terminale CAP du lycée de la Matheysine accompagnés par Gaël Lépingle

Gaël Lépingle est l’auteur de films documentaires diffusés et primés dans des festivals en France et en Europe, dont deux courts métrages en forme de portrait, «La prisonnière du Pont aux Dions»  en 2005 (sur le groupe terroriste Action Directe), et «Guy Gilles et le temps désaccordé» en 2008 (portrait d’un cinéaste des années 60/70). «Julien» est son premier film long métrage.
Gaël Lépingle est aussi impliqué sur des festivals (programmation de films), des formations d’éducation à l’image, des publications cinéma, et depuis 1992 dans l’écriture (livret) et la mise en scène d’une quinzaine de comédies musicales, ou opéras pour enfants.

Projection en présence du réalisateur !

Au Cinéma-Théâtre de La Mure
ENTREE LIBRE

 


RESIDENCE DE CINEASTE

au Lycée de la Matheysine

Du 16 janvier au 3 février 2012

Le cinéaste Gaël Lépingle sera accueilli en résidence de création au lycée de la Matheysine.

Pendant deux semaines, il travaillera sur la réalisation de son prochain film. Ce temps de libre création lui permettra de produire un premier jet de scénario, de filmer des lieux et de rencontrer des personnes, de rassembler des notes et de la documentation. Après la résidence, le cinéaste pourra s’appuyer sur le travail mené, et continuer l’écriture du projet de film dans le but de le présenter à un producteur.

En amont du temps d’écriture, il animera pendant une semaine un atelier de réalisation. Les participants seront initiés aux différentes phases de la réalisation d’un court-métrage (écriture, repérages, tournage et montage).

La résidence sera aussi ponctuée de rencontres et de projections : présentation du cinéaste, projections débats, présentation du travail d’écriture…

Séance de clôture
Vendredi 3 février, 15h
en salle de permanence du lycée

Restitution du travail du cinéaste / Lecture de scénario
Après deux semaines d'écriture, Gaël Lépingle nous fera part des avancées de son travail.
La lecture sera suivie d’une discussion puis d’un buffet.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
PROJET DE FILM

"Qu’est-ce qui fait danser les filles ?"

Gaël Lépingle travaillera durant deux semaines sur l'écriture d'un film de fiction dont le récit se déroulera dans un lycée. Il s'oriente vers l'écriture d'une comédie musicale aux histoires croisées qui questionneraient les représentations amoureuses que véhicule le monde adulte et les rapports garçons/filles à l'adolescence, la danse.

" Mes films documentaires ont souvent traité de l’adolescence. Parallèlement, j’écris des livrets d’opéra jeune public, parfois en assurant la mise en scène. L’idée de ce premier film de fiction est de combiner les deux : trouver une approche à la fois documentaire et stylisée pour réinterroger cet âge charnière de l’adolescence à travers le prisme de la danse, du chant. "
Gaël Lépingle.


---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
INFORMATIONS PRATIQUES

Renseignements :

ECRAN LIBRE : 04 72 78 05 74 / 06 63 98 90 36
ecranlibre@ecranlibre.fr
www.ecranlibre.fr

La résidence au lycée de La Matheysine est organisée en écho à la résidence du cinéaste Samuel Aubin et de l’association Ecran Libre ces trois prochaines années en Matheysine. La résidence au lycée existe grâce au soutien financier du Conseil Régional Rhône-Alpes, de la DRAC Rhône-Alpes, de la DAAC, ainsi que du lycée de La Matheysine.