RESIDENCE DE CINEASTES
en Matheysine
2011 / 2013

Interventions artistiques
dans les établissements scolaires
de Matheysine

> Dans les écoles ...


Durant toute l'année scolaire 2011/2012, Ecran Libre et ses cinéastes associés mèneront une multitude d'actions en direction des établissements scolaires de la Matheysine : 10 "classes à projet", ateliers de sensibilisation (16 classes hors "classes à projet"), interventions sur les rencontres de classes, interventions lors de formations enseignants, ateliers de pratique proposés aux enseignants (8 ateliers de 2 h).

Ce sont donc 28 classes concernées (environ 700 élèves) à La Mure / St Jean de Vaulx / La Salle en Beaumont / Pierre Châtel le Bourg / La Motte d'Aveillans / Notre Dame de Vaulx / Susville / La Motte d'Aveillans / Nantes en Rattier / Pierre Châtel la Festinière / Corps / Valbonnais / Villard St Christophe :
- 10 classes à projet (environ 225 élèves)
- 14 classes à module de sensibilisation (environ 350 élèves)
- 5 classes participantes sur le thème (environ 125 élèves)

Les Interventions seront menées par les cinéastes : Samuel Aubin, Djamila Daddi-Addoun, Eléonor Gilbert et Martine Arnaud-Goddet.

La coordination de ces interventions est assurée par Ecran Libre, Emmanuel Burlat, conseiller pédagogique musique et arts visuels, et Gilles Lecolazet, coordonateur EMALA.

 

> Au collège Mauberret / La Mure

Ecran Libre interviendra dans le cadre d'une classe à projet cinéma portée par les enseignants de français, histoire-géographie, EPS, éducation musicale ainsi que la documentaliste du collège Louis Mauberret.

 

> Au lycée de la Matheysine

RÉSIDENCE DE CINÉASTE
AU LYCÉE DE LA MATHEYSINE
16 JANVIER  > 3 FÉVRIER 2012

Pendant trois semaines, le cinéaste Gaël Lépingle travaillera sur son nouveau film “Qu'est-ce qui fait danser les filles ?” au lycée de la Matheysine.
À cette occasion, nous proposerons atelier de réalisation de films, projections, discussions / débats et lecture de scénario.

 


Durant trois semaines, le cinéaste Gaël Lépingle sera accueilli en résidence de création au lycée de la Matheysine.

Pendant deux semaines, il travaillera sur la réalisation de son prochain film. Ce temps de libre création lui permettra de produire un premier jet de scénario, de filmer des lieux et de rencontrer des personnes, de rassembler des notes et de la documentation. Après la résidence, le cinéaste pourra s’appuyer sur le travail mené, et continuer l’écriture du projet de film dans le but de le présenter à un producteur.

En amont du temps d’écriture, il animera pendant une semaine un atelier de réalisation. Les participants seront initiés aux différentes phases de la réalisation d’un court-métrage (écriture, repérages, tournage et montage).

La résidence sera aussi ponctuée de rencontres et de projections : présentation du cinéaste, projections débats, présentation du travail d’écriture…

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
PROJET DE FILM

"Qu’est-ce qui fait danser les filles ?"

" Le point de départ tient du ressort de comédie : à la suite de multiples incidents dans une cité scolaire, la direction décide de planter partout des caméras de surveillance. La responsable du groupe théâtre propose plutôt d’organiser un spectacle musical : une façon d’acheter la paix sociale, qui va vite la déborder... Car les filles du club-théâtre refusent de danser avec les garçons - ils sont mauvais, immatures, et n’ont pas les mêmes goûts ! La formation de couples, au sein de ce groupe garçons/filles très clivé, va redistribuer les cartes et amener les uns et les autres à s’interroger sur les représentations amoureuses que véhicule le monde adulte. "

" Mes films documentaires ont souvent traité de l’adolescence. Parallèlement, j’écris des livrets d’opéra jeune public, parfois en assurant la mise en scène. L’idée de ce premier film de fiction est de combiner les deux : trouver une approche à la fois documentaire et stylisée pour réinterroger cet âge charnière de l’adolescence à travers le prisme de la danse, du chant. "
Gaël Lépingle.

Gaël Lépingle est l’auteur de films documentaires diffusés et primés dans des festivals en France et en Europe, dont deux courts métrages en forme de portrait, « La prisonnière du Pont aux Dions »  en 2005 (sur le groupe terroriste Action Directe), et « Guy Gilles et le temps désaccordé » en 2008 (portrait d’un cinéaste des années 60/70). « Julien », son premier film long métrage (2010, 80 minutes) est le portrait d’adolescents jouant aux chevaliers, se rêvant un destin, une quête, qui les mèneraient loin de la Beauce où ils ont grandi.
Gaël Lépingle est aussi impliqué sur des festivals (programmation de films), des formations d’éducation à l’image, des publications cinéma, et depuis 1992 dans l’écriture (livret) et la mise en scène d’une quinzaine de comédies musicales, ou opéras pour enfants.

 

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
ATELIER DE RÉALISATION


Les lycéens de la classe de Terminale CAP participeront à l’atelier du 16 au 20 janvier. Vous êtes tous invités à venir découvrir ce film à l’occasion de sa projection au Cinéma-Théâtre de La Mure lundi 23 janvier à 11h.

 

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
PROJECTIONS / RENCONTRES / DISCUSSIONS

Entrée gratuite à toutes les séances.

 

> Lundi 16 Janvier, 8h
au Cinéma Théâtre de la Mure

Séance d’ouverture
Lors de cette première rencontre, le cinéaste en résidence présentera le projet de film qu'il développera au cours de sa résidence « Qu’est-ce qui fait danser les filles ?» et montrera plusieurs extraits de films.

 

> Lundi 23 janvier, 11h
au Cinéma Théâtre de la Mure

Projection du film d’atelier réalisé par la classe de Terminale CAP

 

> Jeudi 2 Février, 20h
au Cinéma Théâtre de la Mure

« Julien » de Gaël Lépingle (2010, 80 min.)
Résumé : Julien avait 18 ans. Cet été-là, il faisait le chevalier dans le spectacle du village. Mais il s’apprêtait aussi à quitter ses amis, ses parents, les paysages de son enfance, à gagner sa vie. Aussi, on pourrait dire : il était une dernière fois. Entre la Beauce et le Val de Loire, le dernier été.

 

> Vendredi 3 février, 15h
en salle de permanence du lycée

Séance de clôture : Restitution du travail du cinéaste / Lecture de scénario
Après deux semaines d'écriture, Gaël Lépingle nous fera part des avancées de son travail.
La lecture sera suivie d’une discussion puis d’un buffet.

 

> Autres projections au Lycée
Chaque semaine, pendant trois semaines, nous vous proposerons deux/trois séances de projection débat dans la salle du Foyer. Le programme sera affiché chaque semaine.
Programme à suivre donc…

 


---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
INFORMATIONS PRATIQUES

Renseignements :

ECRAN LIBRE : 04 72 78 05 74 / 06 63 98 90 36
ecranlibre@ecranlibre.fr
www.ecranlibre.fr

La résidence au lycée de La Matheysine est organisée en écho à la résidence du cinéaste Samuel Aubin et de l’association Ecran Libre ces trois prochaines années en Matheysine.

Cette résidence existe grâce au soutien financier du Conseil Régional Rhône-Alpes, de la DRAC Rhône-Alpes, de la DAAC, ainsi que du lycée de La Matheysine.