La Communauté de Communes les Hauts du Lyonnais, l'association Ecran Libre, le Cinéma Paradiso, le Foyer Cinéma et Ciné Monts du Lyonnais présentent...

Lancement du festival de cinéma ...

Hauts en images !

3 soirées pour découvrir le festival qui se déroulera de septembre à fin novembre 2015 dans les Hauts du Lyonnais.

Le festival, centré sur la venue de la réalisatrice Marie Tavernier en résidence d'écriture de scénario, proposera des projections itinérantes de films, toutes suivies de discussions et une multitude d'ateliers de réalisation de films.

 

3 soirées de lancement :

Mercredi 8 Juillet, 20h30, à St Martin en Haut, Cinéma Paradiso :
Ciné-Concert "Tabu"

Jeudi 9 Juillet, 20h30, à Saint-Symphorien-sur-Coise, Foyer Cinéma :
"Nostalgie de la lumière
"

Vendredi 10 Juillet, 20h30, à Duerne, Salle Marius Déal, Ciné Monts du Lyonnais :
"Fifi hurle de joie
"

 

 

 

Marie Tavernier

Née à Grenoble, elle débute comme assistante réalisatrice sur un téléfilm durant 2 ans au Gabon, en 1995. De retour en France, elle devient chef-monteuse de nombreux films documentaires. Elle réalise aussi "01.42.30.37.37 : Après le Bip, c’est à moi", "Un Son Sourd" et, en 2010, le film documentaire "Délaissé", sélectionné dans de nombreux festivals. Elle mène aussi régulièrement depuis 2006 des ateliers de réalisation avec le jeune public.

Marie Tavernier viendra dans les Hauts du Lyonnais cet automne 2015 travailler sur l'écriture de son nouveau projet de film long-métrage documentaire, "À ma Mesure", rencontrer le public à l'occasion de projections et lectures, et accompagnera plusieurs ateliers de réalisation de films.

Marie Tavernier aime se poser en « regardeuse » de notre monde, avec une question obsédante, celle de la place que l’homme se donne sur le territoire. Comment interagit ce qu’il invente, ce qu’il crée avec ce qu’il est et ses besoins ?

 


Projet de film développé pendant la résidence "À ma Mesure" :

"Tous les jours, des hommes entrent dans les centrales nucléaires. Ils en côtoient le coeur d’une puissance démente. Depuis leur lieu provisoire d’habitation, ils me racontent leur travail, comment ils vivent avec cette proximité. Les récits sont parcourus par l’incessante contrainte de la mesure. Mesure du risque, du geste, du temps et de l’inévitable irradiation. C’est aussi elle qui était analysée en permanence lors de l’accident de Fukushima en mars 2011 et qui par les battements électroniques d’un compteur Geiger signale sa présence pour un temps presque infni sur les terres à Tchernobyl. Le geste du travailleur, le paysage, le calcul des radiations, deviennent mes instruments pour une approche à hauteur d’homme de l’industrie nucléaire. Les chiffres se dissolvent pour laisser place à des visages, des noms, des personnes, tous les jours confrontés à l’immesurable, l’inimaginable, l’invisible. En lui donnant les visages de ceux qui s’y confrontent chaque jour, le film propose une autre forme de mesure du nucléaire : celle de l’humain."

Photo : Nefzger Jürgen

 

> 3 Soirées de lancement du festival

 

Mercredi 8 Juillet, 20h30
St Martin en Haut / Cinéma Paradiso

CINÉ-CONCERT !

 

Tabou (1931, USA, 1h26)
un film de Friedrich Wilhelm Murnau

Dans l'île de Bora-Bora, un jeune pêcheur de perles, Matahi, et une merveilleuse jeune fille, Reri, tombent amoureux. Mais au vu de sa grande beauté, Hitu, le sorcier l'a choisie comme prêtresse sacrée. Elle doit donc selon la tradition, rester vierge et il la déclare tabou. Rien n'y fait, les deux amants décident de s'échapper, ils fuient, poursuivis par Hitu…

Le film sera accompagné par les musiciens de Coustou Prod: Elodie Zéphyr : Accordéon - Arnaud Fila : Batterie/Percussions/Clarinette - Amy Winterbotham : Violon/Machines - Pierre Paturel : Trompette/Percussions

La projection sera précédée de la présentation de l'équipe artistique invitée pendant le festival et suivie d'un verre amical.

 

 

 

Jeudi 9 Juillet, 20h30
Saint-Symphorien-sur-Coise
Foyer Cinéma

PROJECTION & DISCUSSION
Cinéma & Astronomie, Histoire - Chili

 

Nostalgie de la lumière (2010, Chili, VOSTF, 1h30)
Un film de Patricio Guzman

Au Chili, à trois mille mètres d'altitude, les astronomes venus du monde entier se rassemblent dans le désert d'Atacama pour observer les étoiles. C'est aussi un lieu où la sécheresse du sol conserve intacts les traces humains : ceux des momies, des explorateurs et des mineurs. Mais aussi, les ossements des prisonniers politiques de la dictature. (Prix du cinéma européen 2010)

Projection suivie d'une discussion en présence d'Alexis Jacquand, réalisateur qui présentera aussi un court-métrage, et animera des ateliers cinéma dans 4 classes d'écoles cet automne.

 


 

 

Vendredi 10 Juillet, 20h30
Duerne, Salle Marius Déal
Ciné Monts du Lyonnais

PROJECTION & DISCUSSION
Cinéma & Peinture - Iran

 

Fifi hurle de joie (2013, Iran, VOSTF, 1h36)
Un film de Mitra Farahani

Bahman Mohasses est un peintre iranien exilé à Rome depuis 1954. Lorsque la réalisatrice le retrouve dans sa chambre d’hôtel, il s’apprête à réaliser son oeuvre ultime. Celle-ci lui est commandée par deux admirateurs venus d’Iran. L’intrigue se dirige progressivement vers l’histoire de ce « chef d’oeuvre inconnu ». Il livre aussi le récit de sa vie, le rapport compliqué à son œuvre et à son pays qui l’a oublié.

 

 

 

INFORMATIONS PRATIQUES

Séance : 3 euros

ECRAN LIBRE : 04 78 09 55 58 / www.ecranlibre.fr

Cinéma Paradiso, St Martin en Haut : 04 78 48 68 07 / Place de la Mairie, 69850 St Martin en Haut / www.cinemaparadiso.fr

Foyer Cinéma, Saint-Symphorien-sur-Coise: 04 78 44 44 80 / 14, rue Chanoine Pavailler, 69590 Saint-Symphorien-sur-Coise

Ciné Monts du Lyonnais : 07 71 25 31 83 / Duerne, Salle Marius Déal
http://cinema.itinerant.free.fr/

---------------------------------------------------------------------------------------------
La résidence de cinéma est organisée par la Communauté de Communes les Hauts du Lyonnais, l'association Ecran Libre, les cinémas de Saint-Martin-en-Haut, Saint-Symphorien-sur-Coise, le cinéma itinérant des Monts du Lyonnais, en partenariat avec les établissements scolaires et de nombreux acteurs du territoire, et en collaboration avec Christophe Postic, co-directeur artistique des Etats généraux du film documentaire de Lussas.

Cette résidence existe grâce au soutien de la DRAC Rhône-Alpes, de la Région Rhône-Alpes, et de la Communauté de Communes les Hauts du Lyonnais.