PROJECTION / DÉBAT, en avant-première,
en présence du réalisateur !

5 années après la venue du réalisateur marocain, Mohamed Chrif Tribak, en résidence d'écriture "De l'écrit à l'écran" et dans le cadre de la biennale "De Nord en Sud", Ecran Libre vous invite à la projection du film dont il avait écrit le scénario à Presles et qui vous avait été alors présenté :

Samedi 19 Décembre, à 18h
A la Halle, Pont-en-Royans

PETITS BONHEURS (Maroc, 2015, 1h26, VOSTF)

Un film de Mohamed Chrif Tribak

A la mort de son père, Noufissa s’installe avec sa mère chez Lalla Amina, femme d’un grand dignitaire de la médina de Tétouan. Elle y rencontre Fetouma, la petite fille de Lalla Amina. Une amitié ambigüe nait entre les deux filles de 17 ans. Alors que Fetouma a obtenu de Noufissa la promesse de ne jamais la quitter, elle découvre que celle-ci lui cache ses récentes fiançailles…

"Le film marocain "Petits bonheurs" de Mohamed Chrif Tribak, un périple au cœur de la famille Tétouanaise des années 1950, a été accueilli, mardi dernier à Tétouan, avec une standing ovation du public du Festival international du cinéma Méditerranéen de Tétouan (FICMT). C'est dans une salle archicomble du cinéma Avinida que ce long métrage de 86min qui célèbre la femme Tétouanaise et la musique andalouse, a été projeté, dans le cadre de la compétition officielle du long métrage du FICMT. Sous-titré en français, le film qui met en relief le mode de vie d'une famille Tétouanaise conservatrice en voie de modernité (éducation des filles, fréquentation des salles de cinéma), narre l'histoire d'une pauvre veuve incapable de subvenir à ses besoins des plus élémentaires, contrainte d'accepter l'invitation d'une femme de grande famille pour s'installer chez elle dans sa grande maison avec sa fille de 17 ans. Dans cette grande maison de la médina de Tétouan, une amitié ambiguë nait entre Nouffissa la fille de la pauvre veuve et Fetouma, petite fille du propriétaire de la maison. Les deux filles qui vivent sous la pression de la tradition ont deux points de vue divergents. Fetouma incarne la fille rebelle qui refuse l'idée du mariage précoce et ambitionne de poursuivre ses études alors que Nouffissa qui vit la pauvreté aimerait bien trouver un mari pour aspirer à une ascension sociale. Le film en dialecte local raconte l'histoire de personnages, en l'occurrence des femmes vivant dans une grande maison traditionnelle, qui font de la musique andalouse un outil et un moyen d'expression à même de changer la réalité hostile à l'émancipation de la gent féminine, a-t-il ajouté." Libération Maroc, Casablanca

La projection sera suivie d'une discussion avec le réalisateur Mohamed Chrif Tribak

 

 

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
INFORMATIONS PRATIQUES

entrée libre

ECRAN LIBRE : 04.78.09.55.58
ecranlibre@ecranlibre.fr / www.ecranlibre.fr

Médiathèque La Halle - Jean Gattégno, Pont en Royans : 04.76.36.05.26
halle.la@wanadoo.fr / www.lahalle-pontenroyans.org

« De l’écrit à l’écran » est organisé par Ecran Libre, association qui soutient la création de films, et mène des actions d’éducation artistique à l’image. Merci à l’association Vivre à Presles ainsi qu'à tous les lieux, communes, personnes et partenaires accueillant les projections chaque été depuis 2008.

La résidence « De l’écrit à l’écran » existe grâce au soutien de la Région Rhône-Alpes, du Département de l’Isère, de la DRAC Rhône-Alpes, du CPIE/Parc du Vercors, des communes de Presles, Pont-en-Royans et Rencurel, et en collaboration avec le Bureau des Auteurs de Rhône-Alpes Cinéma.